Top

Smart Mobility

L’information voyageur, un potentiel sous-utilisé

Lumiplan, est le numéro 1 européen de l’information voyageur. Henry Gaillard, son président, nous dévoile la vision ambitieuse et innovante de cette PME française qui fête ses 50 ans cette année.

Mobily-Cités : L’information voyageur a-t-elle un rôle à jouer dans l’attractivité des transports publics en Ile-de-France ?Lumiplan_HenryGaillard

Henry Gaillard : L’information voyageur est clé dans l’utilisation des transports publics. Mais je vais être un peu provocateur. Ne dites plus « information voyageur » car le voyageur est aussi un citoyen !

La fréquentation des transports publics est repartie à la hausse mais reste en-deçà de celle avant la pandémie. Ile-de-France Mobilités ainsi que ses exploitants doivent donc inciter les Franciliens à revenir dans les transports publics. Il en va à la fois des équilibres financiers mais aussi de notre obligation commune à diminuer nos émissions de CO2.

L’information peut jouer un rôle clé ! Jusqu’à présent, elle est surtout appréhendée comme un service utile à destination des seuls voyageurs actifs. L’information voyageur doit maintenant être aussi pensée comme un dispositif global capable d’aller à la rencontre des voyageurs potentiels, c’est-à-dire des citoyens, avec l’objectif de les convertir.

Mobily-Cités : Comment l’information peut-elle convertir des non voyageurs ?

Henry Gaillard : En la connectant aux principaux lieux qui sont les plus fréquentés par les habitants. Concrètement, des écrans pourraient diffuser l’offre de mobilité en temps réel dans les centres commerciaux, les rues commerçantes, les hôpitaux, les bâtiments publics, les grandes entreprises, etc. Ces écrans, que l’on pourrait qualifier « de tiers-lieux », contribueraient à réconcilier les Franciliens avec l’usage des transports en commun en leur « poussant » des informations utiles lorsqu’ils sont en mobilité. C’est une chose de mettre à disposition une information que les citoyens peuvent aller chercher – et ils le font grâce aux applications mobiles, mais uniquement quand ils ont décidé de prendre les transports publics – c’en est une autre de leur mettre sous les yeux des informations incitatives quand ils pourraient prendre les transports publics, en amont de leur choix. L’information peut alors modifier le comportement d’une partie des habitants car elle leur indique que le transport public est compatible avec leur état « ici et maintenant ». C’est le premier étage de la fusée.

Il faut ensuite fidéliser les néo-convertis. Là aussi, l’information voyageur a un rôle important. Nous observons d’ailleurs, parmi les 300 réseaux de transport équipés de nos solutions, un lien entre la qualité de l’information et la fréquentation.

Mobily-Cités : C’est quoi une information de qualité pour les voyageurs ?

Henry Gaillard : Les solutions de Lumiplan touchent les voyageurs lorsqu’ils sont en mobilité, qui est la phase du parcours la plus critique car c’est en « live ». A ce stade, l’information ne doit pas être disponible uniquement depuis un smartphone. Il faut s’appuyer sur des écrans physiques aux arrêts et à bord des véhicules. Les écrans physiques ont un double avantage : ils sont visibles en permanence par tous, et l’information qui y est diffusée est totalement à la main de la Collectivité.

Michel Crépeau, ancien maire de La Rochelle et homme politique visionnaire en matière de mobilité (350 vélos en libre-service à La Rochelle dès 1976 !) affirmait que son réseau de transport était son premier outil de communication avec les citoyens. Les technologies de l’époque ne lui ont pas permis d’aller au bout de sa vision. Or, ces technologies sont aujourd’hui disponibles et il est enfin possible pour une collectivité de mettre en synergie l’ensemble de ses différents médias (physiques et digitaux). Les transports publics forment un espace de communication inégalé sur un territoire, à ce jour sous-exploité.

Pour répondre enfin à votre question (rire), une information de qualité pour les voyageurs doit être à la fois en temps réel et multimodale d’une part, et citoyenne d’autre part. C’est une information qui doit être pensée globalement à l’échelle du territoire francilien avec un déploiement « augmenté » géographiquement (les tiers-lieux, davantage de bornes aux arrêts grâce aux solutions autonomes qui diminuent fortement les coûts) et éditorialement car les voyageurs sont d’abord des citoyens.

Nos solutions matérielles et logicielles qui sont 100% made in France favorisent le déploiement de l’information sur les territoires. Leur visibilité est immédiate et maximale. Leur « retour sur investissement » en matière de satisfaction clients est à la fois très élevé et très rapide.

 

SOURCE : Métropoles Mobilités Territoires. #6. Mai 2022.

Découvrir le magazine dans son intégralité.

Découvrez nos autres actualités

Discover the other news

Club Client à la Montagne ! Lumiplan coconstruit les évolutions de demain avec ses clients

Le 27 juillet, le Club Clients Lumiplan a réuni nos clients utilisateurs d’applications mobiles des domaines de montagne. Au menu...
Lire +

A Grenoble, Lumiplan et M TAG innovent pour mieux informer les voyageurs

M TAG exploite le réseau de transport de la métropole de Grenoble sur 49 communes, soit environ 440 000 habitants....
Lire +

Lumiplan fête ses 50 ans d’innovation à European Mobility Expo

Les acteurs incontournables de la mobilité et des transports publics se sont donnés rendez-vous à Paris du 7 au 9...
Lire +